Des Terres Sacrées D'aurus

Des Terres Sacrées D'aurus

Bouvier bernois

La Repro !

Concernant la reproduction, beaucoup de personnes y pensent au fur et à mesure que les jours passent et qu’on s’attache au chien ! Pourquoi ne pas lui faire faire des bébés ? Pourquoi ne pas trouver une femelle ou un mâle et créer une descendance de notre si bien aimé loulou ?

Il faut savoir que la reproduction ne doit surtout pas se faire sur un coup de tête. Vous avez un chiot issus de deux parents sélectionnés afin de correspondre au mieux à la race, ce n’est pas en mariant deux chiens que tout se fait…  Il y a en plus beaucoup de risques pour les chiennes et les chiens lors de la reproduction (césarienne, infection utérine suite à un avortement tardif, rupture de l’os du pénis lors d’une saillie non maitrisée, épidémie mortel pour les chiots, MST etc…)

Si jamais vous n’envisagez pas du tout la reproduction,  je vous conseille vivement de faire castrer votre mâle vers ses 12 mois et votre femelle AVANT ses premières chaleurs (6/8 mois). La stérilisation permet de garantir à votre chien(ne) une vie sans soucis, pas de fugue ou de cancers de l’appareil génital, pas de saillies non désirée etc… Une vie bien plus tranquille ! Une femelle n’a d’ailleurs pas besoin d’avoir une portée pour vivre bien sa vie !

Avant de songer à la reproduction, il faut faire les choses dans l’ordre !
D’abord il faut se poser les bonnes questions : 
- Pourquoi veut-on la ou le faire reproduire ? 
- Serais-je capable de gérer une portée ? 
- Saurais-je bien les élever ? Bien les placer ? 
- Que faire si j’ai des « invendus » ? 
- Ai-je les fonds nécessaires pour subvenir aux besoins d’une portée ? Et en cas de problème ou d’imprévu (césarienne, traitement hormonal, insémination ?  épidémie… ? ) Une portée pour les proprios d’une femelle coûte beaucoup d’argent en amont qu’il faut  AVANCER  avant la vente des chiots…
- Si ma chienne ne s’en occupe pas, est-ce que je serai disponible pour biberonner toutes les 3 heures ? Disponible aussi pour m’occuper de leur éveil ? Pour recevoir les familles ? 
(Vous pouvez bien sûr en discuter avec moi pour toutes vos interrogations !)

Si après toutes ces questions, le désir de vivre cette expérience est toujours présent, il faut passer à l’étape supérieure : La DYSPLASIE
 
Il est dans votre intérêt de faire les dépistages de dysplasie hanches et coudes sur votre mâle proposé en saillie ou sur votre femelle avant toute saillie.
Les radios officielles sont à faire chez votre vétérinaire, sous anesthésie générale, sur un chien de plus de 12 mois, suivant un protocole bien précis de placement des articulations – Cf rubrique sur la dysplasie.
Demandez bien à votre vétérinaire s’il sait les faire car une radio mal prise peut fausser des résultats.

Pour les femelles, il est préférable de faire les radios 1 mois avant ou après les chaleurs. En effet, il est supposé qu’une laxité hormonale induite par les chaleurs fausse le résultat pour les radios des hanches.
 
Une fois les radios officielles faites, il faut envoyer le tout avec une attestation du vétérinaire et une autorisation de lecture des radios au Club de Race – Association Française des Bouviers Suisses (Cf rubrique sur la dysplasie).
Pour les radios + la lecture, il faut compter entre 200 et 250€.
 
1 mois et demi à 2 mois après l’envoi, vous recevrez les attestations de dysplasie officielles hanches et coudes après lecture par le lecteur officiel du club de race.

Si votre chien(ne) est A, B ou C des hanches et 0, SL ou 1 des coudes, vous pouvez passer à l’étape d’après :
La confirmation ! (cf. détail rubrique expos), donc s’inscrire à une exposition, passer devant le juge, envoyer les papiers et attendre de recevoir le pedigree définitif…
 
Une fois que la confirmation est faîte et que le juge vous a donné les papiers attestant que votre chien correspond bien au standard de la race, vous pouvez alors envoyer l’original du certificat d’inscription au LOF et le papier du juge à la SCC (n’oubliez pas de faire une copie du LOF pour vous) accompagné d’un chèque de 25€ et vous recevrez quelques semaines après le LOF définitif de votre chien(ne)
 
Quand vous avez tout ça en main, vous pouvez donc vous mettre à la recherche d’une âme sœur ayant bien sûr lui aussi été dépistée officiellement hanches et coudes et confirmés sinon tout ce que vous avez fait vous ne sert à rien (NB : un chien noté C ou 1 en dysplasie ne devra être marié qu'avec un chien A ou 0 UNIQUEMENT).

A savoir que ces dépistages sont très importants ainsi que la confirmation pour inscrire la portée au LOF. Vous êtes responsables de ce que vous avez produits et la dysplasie fait partie des vices rédhibitoires donc si vous avez fait le maximum pour garantir des chiots sains, vous n’avez rien à vous reprocher. La validation du pedigree permet de continuer la traçabilité de la lignée et de respecter le travail de sélection réalisé par les éleveurs depuis des années pour conserver la race comme elle est.
 
Une fois que le chéri ou la fiancée est trouvé(e), il faut attendre qu’ils aient l’âge pour faire des bébés (au moins les 2 ans de la femelle et les 18 mois du mâle avant de faire une saillie, on s’assure ainsi que toute croissance est finie et qu’ils ont ainsi la « maturité » pour faire les choses !) La saillie doit obligatoirement être surveillée, on ne laisse pas le couple ensemble sans surveillance… 

Avant de se présenter chez le mâle, un suivi de chaleurs est nécessaire et si la saillie ne marche pas, il faut opter pour une insémination artificielle chez le vétérinaire – au frais du proprio de la femelle.

La gestation doit également être contrôlée : une échographie à 1 mois permet de confirmer si oui ou non ça a pris et une radio à 55jours permet de compter les bébés afin de savoir combien de chiots on attend et permettre aussi d’intervenir rapidement au cas ou a partir de 2 chiots ça « coince » alors qu’on en a vu 4 à la radio !

La mise bas peut durer toute la nuit et il faut veiller la maman pour s’assurer que tout va bien, quelques fois assister même la mère et réanimer les chiots qui ont « bu la tasse » etc… ça nécessite tout de même une certaine expérience…

Une fois les chiots nés, il faut les installer dans une caisse de mise bas avec lampe chauffante etc…, bien nourrir la maman, s’assurer qu’elle a du lait et biberonner dans le cas échéant, peser les bébés pour vérifier la bonne prise de poids, s’occuper de l’éveil, les vermifuger, les sevrer etc…

Ensuite il faut s’assurer que les gens chez à qui vous confierez vos bébés seront digne de confiance etc… c’est PRIMORDIAL car c’est vous qui êtes responsable de sa future vie !

Nous sommes bien sûr disposés à vous donner des conseils concernant la saillie, le suivi des chaleurs et de la gestation ou toute autre question ! Je n’ai abordé ici que quelques points et ce n’est donc pas très précis, ce sont des indications de bases … 
Nous serons heureux de faire part de notre expérience dans ce domaine car il ne faut pas prendre tout cela à la légère en se disant que « dans la nature tout va bien ».